Devenir initiateur aux arts du cirque

La Fédération Française des écoles de cirque a pour activité principale d’accompagner ses acteurs vers la professionnalisation en mettant en place et en soutenant des formations adaptées aux spécificités de ses métiers.

TIAC - Titre d'initiateur aux arts du cirque

Diplôme en cours d’enregistrement au Répertoire National des Certifications Professionnelles

L’initiateur intervient dans les prémisses de l’apprentissage des arts du cirque (sensibilisation et découverte). En dehors des apprentissages techniques, éducatifs et artistiques, il a pour mission de donner goût aux arts du cirque. Il connait et accompagne l’ensemble des disciplines (polyvalence) dans la logique d’une activité d’expression et de création.
Il traduit un projet pédagogique par des activités articulant les notions de créativité, figure, routine, expression, acquisition technique, entraînement, progression et préparation à l’action, tout en assurant la sécurité physique et affective des pratiquants. Sa démarche se nourrit de ressources artistiques et pédagogiques (théories, histoires, évolutions). L’initiateur travaille seul ou en équipe sous la gouverne d’un directeur, d’un responsable pédagogique ou d’un coordinateur pédagogique. Le TIAC ne qualifie pas son titulaire à l’initiation des arts du cirque auprès de publics spécifiques.

BIAC et BISAC

L’évolution des brevets fédéraux

Le Brevet d’Initiateur aux Arts du Cirque est l’un des outils essentiels de la mission de qualification de la FFEC, qui délivrait jusqu’en 2020 ce diplôme validant les compétences à animer des ateliers de découverte et de sensibilisation aux arts du cirque.

Devant la nécessité, induite par la réforme de la formation professionnelle, de faire évoluer les brevets fédéraux afin que les stagiaires de la formation professionnelle puissent bénéficier de financements, les instances dirigeantes ont décidé de transformer le BIAC et le BISAC en certifications enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles et au Répertoire Spécifique.

Calendrier BISAC

AFCA
Session 1 : 10 -14 Octobre 2022
Session 2 : 12 -16 Décembre 2022

Maya
Maya
Elève du TIAC au centre des arts du cirque Balthazar
Lire plus
J'ai trouvé cette formation très diverse et riche. Elle m'a permis de réhausser mes exigences et de me questionner sur mon métier. Avant ça elle m'a permis de débuter l'année avec des outils en mains auxquels je pouvais me référer lorsque je rencontrais un problème. Elle m'a permis de découvrir certaines disciplines et d'apporter du nouveau dans mon école. Merci à vous pour cette formation.
Nathan
Nathan
Elève du TIAC au centre des arts du cirque Balthazar
Lire plus
Cette formation m'a apporté beaucoup de notions éducatives, de sécurité, de pratique de cohésion de groupe. Sur les temps théoriques c'est vraiment plus compliqué pour moi mais je m'accroche ! J'aurais aimé mélanger pratique et théorie sur les 3 semaines. Une attention à avoir pour les personnes qui ont du mal avec l'écrit et donner des consignes très claires. Encore merci pour cette formation et votre accueil.
Tom
Tom
Elève du TIAC au centre des arts du cirque Balthazar
Lire plus
Cette formation a rempli toutes mes attentes et bien plus, je repars avec les bagages nécessaires pour devenir un bon pédagogue merci
Alain
Alain
Elève du TIAC au centre des arts du cirque Balthazar
Lire plus
Formation générale très enrichissante, claire, diversifiée. Masse d'informations transmise conséquente. Outils permettant une mise en application directe appréciés. Suivi personnalisé à chaque étape de la formation. Echanges et rencontres riches avec les enseignants et les participants. Merci à Balthaz-ar pour cette formation au top !
Précédent
Suivant

BPJEPS* activité du cirque

*Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et des Sports

Co-élaboré par la FFEC et le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative, le BPJEPS activité du cirque est un diplôme d’état d’animateur de niveau 4 (équivalent BAC).

Depuis 2008, il s’est rapidement imposé comme une référence dans l’encadrement des activités arts du cirque. Le BPJEPS s’adresse à des personnes en formation initiale, aux salariés en poste, en recherche d’emploi (formation continue) ou aux bénévoles.

 

DE - Diplôme d'état de professeur de cirque

Diplôme de niveau de certification 6.

Les personnes souhaitant s’orienter vers une carrière professionnelle d’enseignant des arts du cirque et remplissant certains critères, peuvent obtenir le diplôme d’État de professeur.e de cirque de niveau 6 (bac+3) du ministère de la Culture, à l’issue d’une formation continue ou par validation des acquis de l’expérience.

Le Centre national des arts du cirque de Châlons-en- Champagne, l’École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois et l’Académie Fratellini organisent conjointement la mise en oeuvre de la formation continue composée de cinq unités d’enseignement dont certaines peuvent faire l’objet d’une dispense.

Ce diplôme peut également être délivré, en tout ou partie, par validation des acquis de l’expérience.
Les candidats doivent pouvoir justifier de compétences acquises dans l’exercice d’activités (salariées ou non) en rapport direct avec les compétences définies par le référentiel du diplôme, d’une durée cumulée d’au moins une année. Pour plus d’informations, voir Diplôme Professeur de cirque par VAE.

FORMATION CONTINUE

La formation professionnelle est un droit individuel qui permet à toute personne, une fois entrée dans la vie active, de continuer à se former pour améliorer ses compétences, ou en acquérir de nouvelles.

En tant que fédération se revendiquant de l’éducation populaire, nous sommes très attachés à ce que ce droit se concrétise dans la réalité et soit ouvert non seulement aux salariés, mais aussi aux bénévoles des écoles.

Dès la création de la FFEC, nous avons en effet considéré l’enjeu de la formation des intervenants cirque comme une priorité.

Le BIAC (brevet d’initiation aux arts du cirque), puis le « BPJEPS activités du cirque » ont considérablement fait progresser les pratiques pédagogiques au sein du réseau. Mais chacun d’entre nous sait bien l’importance de ne pas se contenter des acquis. Un artiste de cirque qui ne se laisserait pas bousculer par le monde et les rencontres ou qui ne s’entraînerait plus perdrait vite pied. Pourquoi en serait-il autrement des pédagogues ou des personnes chargées de l’administration d’une école ? Se former, c’est provoquer les rencontres professionnelles, s’ouvrir à de nouvelles méthodes, prendre du recul sur ses pratiques et… le temps de lever le nez du guidon. Il s’agit en fait d’un puissant vecteur de re-mobilisation, donc de progrès.

Ressources

Pôle de ressources, la FFEC mobilise les compétences techniques, pédagogiques, juridiques et administratives de son réseau et développe des publications éditoriales.